Dois je vraiment le dire? Oui, la Marmotte n'est pas très douée avec ses pattes, elle est pas franchement manuelle. Mais c'est pas faute d'avoir envie ni d'essayer, hein! Alors, après avoir sévie avec des aiguilles à tricoter, la Marmotte se lance un nouveau challenge: la couture! Mouai, j'en vois déjà qui glousse derrière leur ordi en se disant que la couture, c'est fastoche et que c'est trop la honte si la Marmotte échoue. Oui, mais voilà, la Marmotte ne sait même pas faire un ourlet alors qu'elle rêve, elle aussi, de pouvoir confectionner ces petites merveilles japonaises que l'on voit partout sur la blogosphère.

Pour commencer son apprentissage, la Marmotte a volé la machine à coudre de sa belle mère (faut bien que ça serve à quelque chose une belle mère, nan?). Puis, elle a laissé le Boudinou (l'homme de la Marmotte) se prendre la tête pendant toute une journée pour comprendre comment ça se monte et surtout, comment ça fonctionne. Enfin, à mon tour, je me suis installée derrière la machine et ai suivi les instructions du Boudinou... Et même que j'ai à peu près réussi à faire des points!

Allez, je vous montre mon chef d'oeuvre ainsi que ma nouvelle copine à qui il faut que je trouve un petit nom...

Couture

Couture